Il faut remonter dans les temps médiévaux pour en comprendre l’origine.

Au sein d’un château vivait Dame Renaude, une veuve souffrante qui sentait que sa fin approchait. Elle avait trois fils qui s’appelaient Loup, Guiral et Clair.

La dernière demande de Dame Renaude pour pouvoir partir en paix était que l’un de ses fils trouve enfin sa dulcinée et se marie avant sa mort. Malgré la grande différence des 3 frères, ils tombèrent tous sous le charme d’une seule et même jeune femme : Irène de Rogues qui était héritière du comte Arnaud de Rogues. C’était une fille gracieuse et exemplaire mais elle se trouvait seule et malheureuse dans son manoir.

A tour de rôle chacun des garçons se présenta à la jeune femme pour lui déclarer sa flamme. Puis ils se mirent à lui rendre de plus en plus visite dans l’espoir de conquérir son cœur. Mais Irène ne se sentait pas capable de faire son choix et elle leur fit la promesse de donner son cœur au plus courageux des 3 durant la Croisade.

Les trois frères partirent à la guerre en accomplissant de multiples exploits, ils étaient reconnus comme de vrais héros. Irène, pendant ce temps, n’avait aucune nouvelle de ses 3 chevaliers pendant des semaines, puis des mois et même des années. Le temps s’écoulait et Irène dont la santé s’aggravait était persuadée que les 3 frères avaient dû laisser leur vie sur le champ de bataille.

Mais Loup, Guiral et Clair étaient bel et bien en vie et un beau jour ils revinrent accompagnés de multiples trésors, heureux et espérant tous les trois pouvoir retrouver Irène. Mais en arrivant à proximité du château, ils se retrouvèrent face à un convoi funèbre et découvrirent le corps d’Irène. Les trois frères furent brisés par cet événement et jurèrent ensemble de s’isoler du monde tant la douleur était importante.

Avant de partir chacun de leur côté ils firent la promesse de rendre hommage à chaque anniversaire de la mort d’Irène en allumant un feu pour se saluer. Au fil des années, ils devinrent de vrais ermites. Chaque année les trois feux s’illuminaient à cetet date précise. Puis, au fil du temps il n’en resta plus que deux, plus qu’un, plus aucun.

Suite à la mort des trois frères, afin de leur rendre hommage, on appela le pic où ils s’étaient réfugiés par leur prénom : le Pic Saint Loup, le Pic Saint Guiral et le Mont Saint Clair.

Cette histoire vous a plu ? De nombeuses versions de cette légende existent et récemment, un livre conçu par Régis Domergue a vu le jour et propose une version revisitée de cette légence. Le livre s’appelle « Isaure de Viviourès – La Légende du Pic Saint Loup » et donnera suite également à un film où les chevaux de Horse Aventure apparaissent.

FrenchEnglishSpanishItalianGerman

Inscrivez-vous à notre Newsletter

 

Pour être tenu au courant de nos événements et nouveautés. 

Merci pour votre inscription.

Ouvrir le chat
Besoin d'un renseignement ?
Vous souhaitez réserver?
Demande de disponibilité ?
Envoyez moi votre adresse mail que je vous fasse suivre toutes les infos.
Merci beaucoup et à très vite.
Claire
ps : discussion en français et anglais uniquement.